Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Neuvième.
•• Les Tigres
|<      <      Page 52      >      >|
Aller à la page
Les Tigres.
Comme le nom de Tigre est un nom générique qu’on a donné à plusieurs animaux d’espèces différentes, il faut commencer par les distinguer les uns des autres. Les léopards et les panthères que l’on a souvent confondus ensemble, ont tous deux été appelés tigres par la pluspart des voyageurs ; l’once ou l’onça qui est une petite espèce de panthère qui s’apprivoise aisément, et dont les Orientaux se servent pour la chasse, a été prise pour la panthère, et désignée comme elle par le nom de tigre. Le lynx ou loup-cervier, le pourvoyeur du lion que les Turcs appellent karackoulah et les Persans siyahgush, ont quelquefois aussi reçû le nom de panthère ou d’once. Tous ces animaux sont communs en Afrique et dans toutes les parties méridionales de l’Asie ; mais le vrai tigre, le seul qui doit porter ce nom, est un animal rare, peu connu des Anciens, et mal décrit par les Modernes. Aristote qui est en Histoire Naturelle le guide des uns et des autres, n’en fait aucune mention : Pline* dit seulement que le tigre est un animal d’une vîtesse terrible, tremendæ velocitatis animal, et il donne à entendre que de son temps il étoit bien plus rare que la panthère ; puisqu’Auguste fut le premier qui présenta un tigre aux Romains pour la dédicace du théatre de Marcellus, tandis que dès le

* Vide Plin. Natural. Hist. lib. VIII, cap. XVIII.
|<      <      Page 52      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.