Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Neuvième.
•• La Panthère, l’Once et le Léopard.
|<      <      Page 151      >      >|
Aller à la page
La Panthère, l’Once et le Léopard.
Pour me faire mieux entendre, pour éviter le faux emploi des noms, détruire les équivoques et prévenir les doutes ; j’observerai d’abord, qu’avec les tigres dont nous venons de donner l’histoire et la description, il se trouve encore dans l’ancien continent, c’est-à-dire, en Asie et en Afrique, trois autres espèces d’animaux de ce genre, toutes trois différentes du tigre, et toutes trois différentes entr’elles. Ces trois espèces sont la Panthère, l’Once et le Léopard, lesquelles non seulement ont été prises les unes pour les autres par les Naturalistes, mais même ont été confondues avec les espèces du même genre qui se sont trouvées en Amérique. Je mets à part pour le moment présent ces espèces que l’on a appelées indistinctement tigres, panthères, léopards, dans le nouveau monde, pour ne parler que de celles de l’ancien continent, et afin de ne pas confondre les choses, et d’exposer plus nettement les objets qui y sont relatifs. La première espèce de ce genre, et qui se trouve dans l’ancien continent, est la grande panthère que nous appelerons simplement Panthère (pl. XI et XII), qui étoit connue des Grecs sous le nom de Pardalis, des anciens Latins sous celui de Panthera, ensuite sous le nom de Pardus, et des Latins modernes sous celui de
|<      <      Page 151      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.