Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Neuvième.
•• Description du Lynx.
|<      <      Page 243      >      >|
Aller à la page
Description du Lynx.
Le Lynx (pl. XXI) a été appelé Loup-cervier, plustôt par rapport à ses mœurs qu’à sa figure ou à sa couleur, car il ressemble au chat par la forme du corps, et ses couleurs n’ont de commun avec celles du cerf, que des teintes de fauve qui se trouvent dans beaucoup d’autres animaux. Le lynx a le nez et le chanfrein moins relevés que le chat, et l’angle postérieur des yeux plus reculé vers l’oreille, qui est moins longue et moins arrondie à l’extrémité que celle du chat : il y avoit sur la pointe des oreilles du lynx, qui a servi de sujet pour cette description, et qui étoit femelle, un bouquet de poils noirs, en forme de pinceau, dont les plus longs avoient jusqu’à un pouce et demi ; les jambes et les pieds de cet animal étoient gros ; la queue avoit peu de longueur et sembloit avoir été coupée en partie, quoiqu’elle fût bien entière. Le poil avoit différentes teintes de fauve, de blanc et de noir ; le nez, le front, le dessus et les côtés de la tête, le dos, les épaules, la face extérieure des jambes de devant jusqu’au bout des doigts, les côtés de la poitrine et du corps, les lombes, la croupe, la face postérieure de la queue abaissée, la face extérieure de la cuisse et de la jambe, le tarse, le métatarse et le dessus des pieds de derrière avoient une couleur fauve, rousseâtre et presque éteinte, mêlée de blanc, de gris, de brun et de noir, parce que la pluspart des poils étoient blancs, gris, bruns ou noirs à la pointe : le blanc et le gris étoient mêlés par nuances égales avec le fauve, mais le brun et le noir formoient de petites taches et presque des bandes le long du dos et des lombes ; les
|<      <      Page 243      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.