Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Neuvième.
•• Description de l’Hyæne.
|<      <      Page 280      >      >|
Aller à la page
Description de l’Hyæne.
L’hyæne (pl. XXV), est à peu-près de la grandeur du Loup et a quelque rapport avec cet animal par la forme extérieure de la tête et du corps, quoiqu’elle soit d’une espèce bien différente : la tête semble au premier coup d’œil ne différer de celle du loup, qu’en ce que les oreilles sont plus grandes ; mais en l’observant en détail, on voit qu’elle a plus de largeur, que le nez est beaucoup moins saillant, et que le museau a moins de longueur ; les oreilles sont pointues par le bout, minces et presqu’entièrement dégarnies de poil sur leurs faces, tant extérieure qu’intérieure ; le nez n’est pas plus avancé que la lèvre supérieure, ainsi la partie du nez qui est au dessus des ouvertures des narines forme à peu-près un angle droit avec le chanfrein et la face antérieure du museau, au lieu de former un angle aigu comme dans le loup et dans la pluspart des chiens, sur-tout dans les mâtins ; les yeux de l’hyæne sont posés comme ceux du chien ; l’ouverture des paupières n’est pas dirigée obliquement comme dans le loup*. L’hyæne n’a que quatre doigts à chaque pied sans aucun vestige du cinquième ; il y a un gros tubercule sur la partie externe de la face interne du carpe, au lieu que ce tubercule est placé dans le chien sur le milieu de cette face : au reste les tubercules de la plante des pieds et les ongles qui sont noirâtres, ressemblent à ceux des chiens mâtins. L’hyæne qui a servi de sujet pour cette description, étoit de couleur grise et jaunâtre avec des taches et des bandes noires

* Voyez le VIIe volume de cet Ouvrage, page 56.
|<      <      Page 280      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.