Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Neuvième.
•• Animaux du nouveau Monde
|<      <      Page 84      >      >|
Aller à la page
Animaux du nouveau Monde.
Les animaux du nouveau monde étoient aussi inconnus pour les Européens, que nos animaux l’étoient pour les Américains. Les seuls peuples à demi-civilisés de ce nouveau continent, étoient les Péruviens et les Mexicains : ceux-ci n’avoient point d’animaux domestiques ; les seuls Péruviens avoient du bétail de deux espèces, le lama et le pacos, et un petit animal qu’ils appeloient alco, qui étoit domestique dans la maison, comme le sont nos petits chiens. Le pacos et le lama, que Fernandès appelle peruich-catl*, c’est-à-dire (en Anglois) bétail péruvien, affectent, comme le chamois, une situation particulière. Ils ne se trouvent que dans les montagnes du Pérou, du Chili et de la nouvelle Espagne ; quoiqu’ils fussent devenus domestiques chez les Péruviens, et que par conséquent les hommes aient favorisé leur multiplication et les aient transportés ou conduits dans les contrées voisines, ils ne se sont propagés nulle part ; ils ont même diminué dans leur pays natal, où l’espèce en est actuellement moins nombreuse qu’elle ne l’étoit avant qu’on y eût

* Peruich-catl. Fernandès, Hist. nov. Hisp. pag. 11. — Camelus 
Peruanus glama dictus. Ray, Synops. quadrup. pag. 145. — Camelus, seu 
Camelo-congener Peruvianum, lanigerum, pacos dictum. Idem ibid. pag. 147. 
|<      <      Page 84      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.