Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Huitième.
•• Le Loir.
|<      <      Page 158      >      >|
Aller à la page
Le Loir.*
Nous connoissons trois espèces de Loirs, qui, comme la marmotte, dorment pendant l’hiver, le Loir, le Lérot et le Muscardin ; le loir est le plus gros des trois, le muscardin est le plus petit. Plusieurs auteurs ont confondu l’une de ces espèces avec les deux autres, quoiqu’elles soient toutes trois très-distinctes, et par conséquent très-aisées à reconnoître et à distinguer. Le loir est à peu près de la grandeur de l’écureuil, il a, comme lui, la queue couverte de longs poils ; le lérot n’est pas si gros que le rat, il a la queue couverte de poils très-courts, avec un bouquet de poils longs à l’extrémité ; le muscardin n’est pas plus gros que la souris, il a la queue couverte de poils plus longs que le lérot, mais plus courts que le loir, avec un gros bouquet de longs poils à l’extrémité. Le lérot diffère des deux autres par les marques noires qu’il a près des

* Le Loir ; en Grec, 
, selon Gesner ; 
, selon les Grammairiens 
; en Latin, Glis ; en Italien, Galero, Gliero, Ghiro ; en Espagnol, Liron ; en 
Allemand, Scebens-chlafer, selon Klein ; et Greul en quelques endroits 
d’Allemagne, selon Gesner ; en Polonois, Sczurek ; en Suisse Rell, Rell musc ; 
en vieux François, Liron, Rat-Liron, Rat-veule.
Glis. Gesner, Hist. quadrup. 
pag. 550. Icon. quadrup. pag. 109.
Glis. Aldrovande, Hist. quadrup. digit. pag. 
409.
Glis suprà obscure cinereus, infrà ex albo cinerescens. Brisson, Regn. 
animal. pag. 160.
 
|<      <      Page 158      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.