Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Huitième.
•• Le Coati.
|<      <      Page 358      >      >|
Aller à la page
Le Coati.*
Plusieurs Auteurs ont appelé coati-mondi l’animal dont il est ici question ; nous l’avons eu vivant, et après l’avoir comparé au coati indiqué par Thevet, et décrit par Marcgrave, nous avons reconnu que c’étoit le même animal qu’il ont appelé coati tout court, et il y a toute apparence que le coati-mondi n’est pas un animal d’une autre espèce, mais une simple variété de celle-ci ; car Marcgrave, après avoir donné la description du coati, dit précisément qu’il y a d’autres coati qui sont d’un brun noirâtre, que l’on appelle au Bresil coati-mondi pour les distinguer des autres : il n’admet donc d’autre différence entre le coati et le coati-mondi, que celle de la couleur du poil, et dès-lors on ne doit pas les considérer comme deux espèces distinctes, mais les regarder comme des variétés dans la même espèce. Le coati est très-différent du raton que nous avons décrit dans l’article précédent ; il est de plus petite taille, il a le corps et le cou beaucoup plus alongés, la tête

* Le Coati, Cuati. Singularités de la France antarctique, par André 
Thevet. Paris, 1558, pages 95 et 96.
Coati. Marcgrav. Hist. Nat. Brasil. pag. 
228.
Coati-mondi. Hist. de l’Acad. tome III, partie II, page 17.
Vulpes minor, 
rostro superiori longiusculo, caudâ annulatim ex nigro et rufo variegatâ. 
Barrère, Hist. de la Fr. Éq. pag. 167.
Ursus naso producto et mobili, caudâ 
annulatim variegatâ. Le Coatimondi à queue annelée. Brisson, Regn. animal. 
pag. 263.
 
|<      <      Page 358      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.