Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Huitième.
•• L’Ours.
|<      <      Page 248      >      >|
Aller à la page
L’Ours.*
Il n’y a aucun animal, du moins de ceux qui sont assez généralement connus, sur lequel les Auteurs d’Histoire Naturelle aient autant varié que sur l’Ours : leurs incertitudes, et même leurs contradictions sur la nature et les mœurs de cet animal, m’ont paru venir de ce qu’ils n’en ont pas distingué les espèces, et qu’ils rapportent quelquefois de l’une ce qui appartient à l’autre. D’abord il ne faut pas confondre l’ours de terre avec l’ours de mer, appelé communément ours blanc, ours de la mer glaciale ; ce sont deux animaux très-différens, tant pour la forme du corps, que pour les habitudes naturelles : ensuite il faut distinguer deux espèces dans les ours terrestres, les bruns et les noirsa,

* L’Ours ; en Grec, 
 ; en Latin, Ursus ; en 
Italien, Orso ; en Espagnol, Osso ; en Allemand, Baer ; en Anglois, Bear ; en 
Suédois, Bioern ; en Polonois, Wewer, Niedzwiedz.
Ursus. Gesner, Hist. quadrup. 
pag. 941. Icon. quadrup. pag. 65.
Ursus. Ray, Synops. animal. quadrup. pag. 
171.
Ursus caudâ abruptâ. Ursus vulgo. Linnæus.
Ursus. Klein, de quadrup. 
pag. 82.
Ursus niger, caudâ unicolore.… Ursus. Brisson, Regn. animal. pag. 
258.
a Nota que nous comprenons ici sous la dénomination d’ours 
bruns, ceux qui sont bruns, fauves, roux, rougeâtres, et par celle d’ours 
noirs ceux qui sont noirâtres, aussi-bien que tout-à-fait noirs.
 
|<      <      Page 248      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.