Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Huitième.
•• Description du Surmulot.
|<      <      Page 209      >      >|
Aller à la page
Description du Surmulot.
Le Surmulot (pl. XXVII, fig. 1) ressemble au rat par la forme du corps, mais il est plus grand ; le dos forme souvent un arc très-convexe qui commence à l’origine de la queue, et se termine à l’endroit des épaules près du cou ; la tête de cet animal est longue, il a le museau mince et la mâchoire inférieure très-courte ; les oreilles sont larges et arrondies ; les yeux sont noirs, gros, ronds et très-saillans. Le poil du surmulot qui a servi de sujet pour cette description, avoit différentes teintes de brun, de fauve, de cendré et de gris, mais de façon que le dessus de la tête et du cou, le dos, les lombes et la croupe étoient mêlés de brun, de fauve et de gris, parce que l’extrémité des poils étoit de couleur brune, qu’il y avoit du fauve au dessous du brun, et que le reste de chaque poil étoit d’une couleur cendrée ; les côtés de la tête, du cou et du corps avoient une couleur jaunâtre, mêlée de gris et de cendré-brun ; la gorge, la poitrine et le ventre étoient d’un blanc-sale, légèrement teint de cendré. Les plus longs poils n’avoient qu’environ un pouce, et les crins des moustaches avoient près de deux pouces ; les pieds étoient blancs, et garnis d’un poil très-court. La queue est couverte de petites écailles disposées comme celles de la queue du rat, et il y a aussi entre les écailles quelques poils courts : j’ai compté deux cens anneaux écailleux sur la queue d’un surmulot, quoi-qu’elle n’eût que six pouces trois lignes de longueur. Le pouce des pieds de devant est aussi court que celui du rat, le pouce des pieds de derrière est bien formé ; les tubercules de la plante des
|<      <      Page 209      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.