Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Huitième.
•• Description du Muscardin.
|<      <      Page 196      >      >|
Aller à la page
Description du Muscardin.

Le Muscardin (pl. XXVI) est plus petit que le lérot, à peu 
près en même proportion que le lérot est plus petit que le loir ; il est un peu plus gros que la souris, et 
il a la tête plus large, le museau moins alongé, les yeux plus grands et les oreilles plus courtes ; le 
front est plus élevé que celui du loir et du lérot, mais les oreilles ont à peu près la même forme et la 
même grandeur que celles du loir ; elles sont garnies de poils courtsau dehors et au dedans. La queue est 
aussi garnie de poils rangés sur les côtés, comme ceux de la queue du loir, mais beaucoup plus courts, car 
ils n’ont que deux lignes de longueur. Les poils de la queue suffisent pour distinguer le muscardin du mulot 
et de la souris ; ils sont tous les trois à peu près de la même grandeur, et ils ont la queue de la même 
longueur, mais celle du mulot et de la souris est rase. Le muscardin a la tête, le museau et les oreilles 
plus alongés que le mulot.
Les côtés et le dessus du museau et de la tête, les oreilles, les côtés du 
cou, les épaules, la face extérieure des quatre jambes et la queue, à l’exception de la pointe, étoient 
de couleur fauve-claire et blonde dans le muscardin qui a servi de sujet pour cette description ; le dessus, 
les côtés du corps et le bout de la queue avoient une couleur fauve, teinte de brun. La poitrine, le ventre 
et la face intérieure des jambes étoient de couleur jaunâtre ; le dessous du cou et de la gorge, jusqu’au 
bout de la mâchoire inférieure, avoient des poils blancs ; les autres poils du reste du corps, excepté ceux 
du bout du museau, des  
|<      <      Page 196      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.