Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Huitième.
•• Description du Hérisson.
|<      <      Page 33      >      >|
Aller à la page
Description du Hérisson.
De tous les animaux quadrupèdes qui se trouvent dans notre climat, le Hérisson (pl. VI, fig. 1) est le seul qui soit couvert de piquans ; il est aussi le seul qui se pelotonne au point de cacher tous ses membres. Dans cet état, il n’a aucune apparence de quadrupède, on ne le voit que sous la forme d’une pelote hérissée de pointes ; mais cette pelote n’est pas régulièrement ronde, elle a en quelque manière la figure d’un rein fort épais : sa grande courbure convexe est formée par le dos de l’animal, dont le corps est courbé de façon que la tête se trouve à l’un des bouts de la petite courbure concave du rein, et la partie postérieure du corps à l’autre bout. Cette partie et la tête ne se touchent pas immédiatement, il reste un espace rempli par les piquans du front et de la croupe du hérisson ; qui forment une concavité semblable à l’enfoncement d’un rein. Cet enfoncement est d’autant plus étroit que l’animal sait plus d’efforts pour se courber et pour se pelotonner, ce qui arrive lorsqu’il est effrayé ou blessé ; alors on ne distingue aucune des parties de son corps : mais lorsqu’il est plus tranquille et qu’il ne se tient pelotonné que pour prendre du repos, l’enfoncement de la pelote qu’il forme est plus grand, et on y voit le museau de l’animal, qui touche aux deux pieds de devant ; quelquefois on aperçoit aussi les deux pieds de derrière qui sont contre ceux de devant, et on voit entre les quatre pieds l’orifice du prépuce. Lorsque le hérisson quitte cette attitude pour se mettre sur ses jambes, il abaisse la convexité de son dos, il étend son
|<      <      Page 33      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.