Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Septième.
•• Le Rat d’eau
|<      <      Page 348      >      >|
Aller à la page
Le Rat d’eau.*
Le Rat d’eau est un petit animal de la grosseur d’un Rat, mais qui, par le naturel et par les habitudes, ressemble beaucoup plus à la loutre qu’au rat ; comme elle, il ne fréquente que les eaux douces, et on le trouve communément sur les bords des rivières, des ruisseaux, des étangs ; comme elle, il ne vit guère que de poissons : les goujons, les mouteilles, les verrons, les ablettes, le frai de la carpe, du brochet, du barbeau, sont sa nourriture ordinaire ; il mange aussi des grenouilles, des insectes d’eau, et quelquefois des racines et des herbes. Il n’a pas, comme la loutre, des membranes entre les doigts des pieds ; c’est une erreur de Willugby, que Ray et plusieurs autres Naturalistes ont copiée ; il a tous les doigts des pieds séparés, et cependant il nage facilement, se tient sous l’eau long-temps, et rapporte

* Le Rat d’eau ; en Latin, Mus aquaticus, Mus aquatilis ; en 
Italien, Sorgo morgange ; en Allemand, Wasser-musz ; en Anglois, Water-Rat ; en 
Polonois, Myss-Wodna.
Mus aquaticus. Gesner, Hist. quadrup. pag. 732. Mus 
aquatilis, quadrupes Bellonii. Icon. animal. aquat. pag. 354.
Mus major 
aquaticus, sive Rattus aquaticus. Ray, Synops. animal, quadrup. pag. 317.
Castor 
caudâ lineari tereti. Rattus aquaticus. Linnæus.
Mus, Rattus aquatilis. Klein, 
de quadrup. pag. 57.
Mus caudâ longâ, pilis, suprà ex nigro et flavescente 
mixtis, infrà cinereis vestitus..… Mus aquaticus. Brisson, Regn. animal. pag. 
175.
 
|<      <      Page 348      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.