Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Septième.
•• La Marte.
|<      <      Page 186      >      >|
Aller à la page
La Marte.*
La Marte, originaire du Nord, est naturelle à ce climat, et s’y trouve en si grand nombre, qu’on est étonné de la quantité de fourrures de cette espèce qu’on y consomme et qu’on en tire. Elle est au contraire en petit nombre dans les climats tempérés, et ne se trouve point dans les pays chaudsa : nous en avons quelques-unes dans nos bois de Bourgogneb, il s’en trouve aussi dans la forêt de Fontainebleau ; mais en général elles sont aussi rares en France que la fouine y est commune. Il n’y en a point du tout en Angleterre, parce qu’il n’y a pas de bois ; elle suit également les

* La Marte ; en Latin, Martes, Marta, Marterus ; en Italien, Marta, 
Matura, Martaro, Martorello, Martire ; en Espagnol, Marta ; en Allemand, 
Feld-marder, Wild-marder ; en Anglois, Martin, Martlet ; en Suédois, Mard ; en 
Polonois, Kuna.
Martes sylvestris. Martis altera species nobilior. Gesner. Icon. 
animal. quaurup. pag. 99.
Martes. Ray. Synops. animal. quadrup. pag. 
200.
Mustela fulvo nigricans, gulâ pallida. Martes. Linnæus.
Mustela, Martes. 
Klein. de quadr. pag. 64.
Mustela pilis in exortu ex cinereo albidis, castaneo 
colore terminatis restita. gutture flavo. Martes. Brisson. Regn. animal. pag. 
247.
a Il y a toute apparence que les Martes du pays des Anzicos (voisin du 
royaume de Congo) dont il est fait mention dans l’histoire générale des 
voyages, Tome V, page 87, sont des fouines, et non pas des Martes.
b Voyez 
ci-après la description de la Marte.
 

© CRHST/CNRS

© CRHST-CNRS

© CRHST-CNRS

© CRHST-CNRS

© CRHST-CNRS

|<      <      Page 186      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.