Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Septième.
•• La Belette.
|<      <      Page 225      >      >|
Aller à la page
La Belette.*
La Belette ordinaire est aussi commune dans les pays tempérés et chaudsa, qu’elle est rare dans les climats froids ; l’hermine au contraire très-abondante dans le nord, n’est qu’en petit nombre dans les régions tempérées, et ne se trouve point vers le midi. Ces animaux forment donc deux espèces distinctes et séparées ; ce qui a pû donner lieu de les confondre et de les prendre pour le même animal, c’est que parmi les belettes ordinaires il y en a quelques-unes qui, comme l’hermine, deviennent blanches pendant l’hiver, même dans notre climat : mais si ce caractère leur est commun, elles en ont d’autres qui sont très-différens ; l’hermine, rousse en été, blanche en hiver, a en tout temps le bout de

a La Belette se trouve en Barbarie ; on la nomme Fert-el Steile. 
Voyez les Voyages du docteur Shaw. La Haye, 1743, Tome I, page 322. 
|<      <      Page 225      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.