Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Septième.
•• Description de la Marte.
|<      <      Page 190      >      >|
Aller à la page
Description de la Marte.
La Marte (pl. XXII) ne diffère de la Fouine (pl. XVIII) que par les couleurs du poil, aussi les Latins comprenoient l’une et l’autre sous le nom de Martes. Lorsqu’on les a distinguées par des noms différens, on a désigné dans leur dénomination les lieux où elles vivent ; la marte est plus sauvage que la fouine, elle habite les bois ; on a cru qu’elle restoit dans les forêts de sapins, et on l’a appelée marte sauvage ou marte des sapinsa. La fouine fréquente les lieux habités et se retire dans les rochers, mais elle va aussi dans les bois ; on a prétendu qu’elle préféroit les forêts de hêtres, et on lui a donné les noms de marte domestique et de marte des hêtresb. Cet arbre étoit nommé fau en vieux langage françois, il y a lieu de croire que le nom de foine et de fouine a été dérivé de fau. Quoi qu’il en soit, les noms n’influeront jamais sur la nature des choses, et les conséquences que l’on pourroit tirer de leur signification, jetteroient souvent dans l’erreur, si on la croyoit toûjours fondée sur de bonnes raisons : le fait dont il s’agit en est un exemple ; car les martes et les fouines se trouvent dans toutes sortes de forêts, et même dans celles où on ne voit ni sapins ni hêtres. Les martes qui m’ont servi de sujets pour la description de cet animal, ont été prises en Bourgogne, dans des forêts où il n’y a point de sapins ni aucun autre arbre résineux, si ce n’est le genièvre : ce seroit aussi sans fondement que l’on prendroit la

a Martes abiétum.
b Martes sagorum.

|<      <      Page 190      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.