Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Sixième.
•• Le Lièvre.
|<      <      Page 246      >      >|
Aller à la page
Le Lièvre.*

Les espèces d’animaux les plus nombreuses ne sont pas les plus 
utiles ; rien n’est même plus nuisible que cette multitude de rats, de mulots, de sauterelles, de 
chenilles, et de tant d’autres insectes dont il semble que la Nature permette et souffre, plutôt qu’elle 
ne l’ordonne, la trop nombreuse multiplication. Mais l’espèce du lièvre et celle du lapin ont pour nous 
le double avantage du nombre et de l’utilité : les lièvres sont universellement et très-abondamment 
répandus dans tous les climats de la terre : les lapins, quoiqu’originaires de climats particuliers, 
multiplient si prodigieusement dans presque tous les lieux où l’on veut les transporter, qu’il n’est 
pas plus possible de les détruire, et qu’il faut même employer beaucoup d’art pour en diminuer la 
quantité quelquefois incommode.
 

* Le lièvre ; Grec,  ; 
Latin, Lepus, quasi Levipes ; Italien, Lepre ; Espagnol, Liebre 
; Portugais, Lebre ; Allemand, Hase ; Anglois, Hare ; 
Suédois, Hare ; Hollandois, Hase : Polonois, Sajonz ; 
Esclav. Saiz ; Russien, Zaïtza ; Arabe, Ernab, Harneb, Arneph 
; Turc, Tausan ; Persan, Kargos ; au Bresil, Thabiti ; 
dans l’Amérique septentrionale, Soutanda.
Lepus. Ray, Synop. 
anim. quadr. pag. 204.
Lepus caudâ abruptâ, pupillis atris. 
Linnæus.
Lepus vulgaris, cinereus, cujus venatio animum exhilarat. 
Klein, quadr. hist. nat. pag. 51.
 
|<      <      Page 246      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.