Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Sixième.
•• Le Cerf.
|<      <      Page 63      >      >|
Aller à la page
Le Cerf.*
Voici l’un de ces animaux innocens, doux et tranquilles, qui ne semblent être faits que pour embellir, animer la solitude des forêts, et occuper loin de nous les retraites paisibles de ces jardins de la Nature. Sa forme élégante et légère, sa taille aussi svelte que bien prise, ses membres flexibles et nerveux, sa tête parée plutôt qu’armée d’un bois vivant, et qui, comme la cime des arbres, tous les ans se renouvelle, sa grandeur, sa légèreté, sa force, le distinguent assez des autres habitans des bois ; et comme il est le plus noble d’entre eux, il ne sert aussi qu’aux plaisirs des plus nobles des hommes ; il a dans tous les temps occupé le loisir des héros : l’exercice de la chasse doit succéder aux travaux de la guerre, il doit même les précéder : savoir

* Le Cerf ; en Grec, 
 ; en Latin, Cervus 
; en Italien, Cervo ; en Espagnol, Ciervo ; en Portugais, 
Veado ; en Allemand, Hirsch ; en Anglois, Red-Deer ; en 
Danois, Hiort ; en Suédois, Kron-Hiort ; en Hollandois, Hert 
; en Polonois, Jelijenii.
Cervus, Gesner. Icon. animal. 
quadr. pag. 43 et 44.
Cervus, Aldrov. Quadr. bisulc. p. 
771—774.
Cervus, Jonston. Hist. Nat. quadr. p. 58. tab. 
XXXV, fig. 1.
Cervus, Charleton. de différ. animal. p. 
8.
Cervus, Ray. Synop. animal. quadr. p. 84.
Cervus 
cornibus ramosis, teretibus, incurvatis. Linn. Syst. nat.
Cervus 
nobilis, ramis teretibus, omnibus notus. Klein. Quadr. Hist. Nat. pag. 
23.
 
|<      <      Page 63      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.