Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Sixième.
•• Description du Lapin.
|<      <      Page 312      >      >|
Aller à la page
Description du Lapin.
Il y a autant de rapport dans la conformation du corps entre le lapin et le lièvre, qu’entre l’âne et le cheval, qui, de tous les animaux déjà décrits dans cet Ouvrage, sont ceux qui se ressemblent le plus. Cette grande ressemblance du lapin au lièvre mérite d’autant plus d’attention, que ces animaux ont des mœurs très-différentes et beaucoup d’antipatie l’un pour l’autre, et qu’ils sont dans l’état de pure nature : car il faut ici comparer le lapin sauvage au lièvre ; ils n’ont point été dénaturés ni défigurés par l’état de domesticité, comme le cheval et l’âne, dont nous ne voyons aucun individu sauvage. Le lapin a, comme le lièvre, la lèvre supérieure fendue jusqu’aux narines, les oreilles alongées, les jambes de derrière plus longues que celles de devant, et la queue courte. Les mâles ont deux bourses, une dans chaque aine, qui ne paroissent pas dans les lapreaux : souvent l’un des testicules a déjà formé une bourse, tandis que l’autre testicule n’est pas encore sorti au dehors. Le mâle et la femelle ont sur chaque aine un espace dégarni de poil, et il y a de chaque côté du périnée du mâle et de la vulve de la femelle, une glande placée au bord antérieur d’un enfoncement qui est dans la peau. Lorsque la verge ne sort pas au dehors, on ne reconnoît l’orifice du prépuce du mâle et l’ouverture de la vulve de la femelle, et on ne les distingue l’un de l’autre, qu’en ce que l’orifice du prépuce est plus étroit et plus éloigné de l’anus que la vulve ; les vésicules séminales du mâle forment une poche fort grande ; l’orifice interne de
|<      <      Page 312      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.