Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Cinquième.
•• Description du Bélier.
|<      <      Page 23      >      >|
Aller à la page
Description du Bélier.
Lorsqu’on observe le bélieu et le taureau à l’extérieur, on ne trouve que peu de ressemblance entre ces deux animaux ; mais si l’on pénètre dans l’intérieur, on est étonné de n’y apercevoir que des différences légères, et on voit clairement que leur conformation est à très-peu près semblable : car en comparant les viscères du bélier à ceux du taureau, on reconnoît que l’un ne diffère guère plus de l’autre à cet égard, que l’âne ne diffère du cheval, excepté pour la grandeur. Cependant le squelette du bélier, considéré relativement à celui du taureau, est non seulement plus petit, mais il est aussi proportionné différemment. C’est pourquoi ces animaux se ressemblent si peu à l’extérieur, qu’en supposant même que le bélier fût revêtu de poil comme le taureau, au lieu de laine, il seroit encore bien éloigné de lui ressembler pour la figure du corps ; il auroit toûjours la tête petite, le museau étroit, le col court, les cornes et les jambes longues, etc. en comparaison du taureau. La ressemblance presque entière qui se trouve entre l’âne et le cheval, fait paroître très-considérables les différences qui sont entre le bélier et le taureau, parce qu’on est tenté de croire que, relativement à leur genre d’animaux à pieds fourchus, il devroit se trouver entr’eux autant de rapport qu’il y en a entre le cheval et l’âne, considérés comme espèces du genre des solipèdes. Pourquoi donc le cheval, l’âne et le zèbre, qui n’ont qu’un sabot à chaque pied, diffèrent-ils moins les uns des autres que les animaux à pieds fourchus ? Le Créateur a-t-il restreint les
|<      <      Page 23      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.