Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROY. Tome Quatrième.
•• L’Asne.
|<      <      Page 377      >      >|
Aller à la page
L’Asne.
A considérer cet animal, même avec des yeux attentifs et dans un assez grand détail, il paroît n’être qu’un cheval dégénéré ; la parfaite similitude de conformation dans le cerveau, les poumons, l’estomac, le conduit intestinal, le cœur, le foie, les autres viscères, et la grande ressemblance du corps, des jambes, des pieds et du squelette en entier, semblent fonder cette opinion ; l’on pourroit attribuer les légères différences qui se trouvent entre ces deux animaux, à l’influence très-ancienne du climat, de la nourriture, et à la succession fortuite de plusieurs générations de petits chevaux sauvages à demi dégénérés, qui peu à peu auroient encore dégénéré davantage, se seroient ensuite dégradés autant qu’il est possible, et auroient à la fin produit à nos yeux une espèce nouvelle et constante, ou plustôt une succession d’individus semblables, tous constamment viciés de la même façon, et assez différens des chevaux pour pouvoir être regardés comme formant une autre espèce. Ce qui paroît favoriser cette idée, c’est que les chevaux varient beaucoup plus que les ânes par la couleur de leur poil, qu’ils sont par conséquent plus anciennement domestiques, puisque tous les animaux domestiques varient par la couleur beaucoup plus que les animaux sauvages de la même
|<      <      Page 377      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.