Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROY. Tome Troisième.
•• Pièces d’Anatomie représentées en cire, en bois, etc.
|<      <      Page 210      >      >|
Aller à la page
Pièces d’Anatomie représentées en cire, en bois, etc.
La plûpart des hommes ont naturellement une secrette horreur pour les dissections anatomiques : presque tous ceux que j’ai vûs entrer pour la première fois dans un laboratoire d’anatomie, ont été saisis de cette sorte d’effroi qu’imprime la vûe d’un cadavre ensanglanté et déchiré par lambeaux ; cette image de la mort semble exprimer en même temps la sensation de la douleur la plus cruelle : ce n’est que par la force de l’habitude que l’on peut voir de sang froid des objets si hideux et si horribles ; aussi n’y a-t-il ordinairement que les gens obligez par leur état à être anatomistes, qui étudient cette science en disséquant le corps humain, les autres seroient écartez bien loin par la seule odeur qu’exhale un cadavre lorsqu’il est gardé ; cette odeur est même quelquefois si pénétrante, que les Anatomistes les plus exercez en sont affectez au point d’en être incommodez de coliques et d’autres maladies. Les difficultés que l’on éprouve pour avoir des sujets sur lesquels on puisse suivre cette étude, la rendent autant dispendieuse que pénible ; malgré ces obstacles l’anatomie a fait de très-grands progrès dans les derniers temps, quantité d’auteurs nous ont donné des descriptions exactes et des desseins fideles de toutes les parties du corps ; mais qu’est-ce que des descriptions et des desseins en comparaison des objets réels ? c’est l’ombre au lieu du corps.
|<      <      Page 210      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.