Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROY. Tome Troisième.
•• Coupe des Os.
|<      <      Page 34      >      >|
Aller à la page
Coupe des Os.
Les Anatomistes ont imaginé de couper les os en différens sens pour mettre à découvert leurs parties intérieures ; c’est par ce moyen que l’on voit bien distinctement que leur substance est en partie compacte ou solide, en partie cellulaire ou spongieuse, et en partie réticulaire : on peut aussi reconnoître l’étendue de leurs cavités, et pénétrer, pour ainsi dire, jusque dans les sinuosités les plus cachées. Pour découvrir les parties qui composent l’organe de l’ouïe, on est obligé d’ouvrir l’os temporal dans lequel il est renfermé ; comme il y a dans cet os des cavités contournées en différens sens, il est nécessaire d’y faire plusieurs coupes pour les suivre dans toutes leurs directions, et pour mettre leurs parois à découvert : il faut être bon anatomiste, et fort adroit de la main, pour faire passer une coupe dans l’intérieur d’un os précisément à l’endroit que l’on veut exposer aux yeux ; il est aussi très-difficile de détruire l’os autour d’une de ses cavités, de façon que les parois de cette cavité soient réduites à une petite épaisseur, et que cette épaisseur soit conservée par-tout assez également pour représenter en relief la figure que la cavité porte en creux : quelque difficulté qu’il y ait à rendre semblables ces deux figures, il n’y a cependant point d’autre moyen pour donner une idée juste des contours d’une cavité qui ne peut être vûe dans son intérieur ; car si on l’ouvre, on divise les parois, et alors
|<      <      Page 34      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.