Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE,AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-troisième.
•• Oiseaux étrangers du nouveau continent qui ont rapport au Râle. Le Râle à long bec. Première espèce.
|<      <      Page 163      >      >|
Aller à la page
Oiseaux étrangers du nouveau continent qui ont rapport au Râle. *Le Râle à long bec. Première espèce.
Les espèces de râles sont plus diversifiées et peut-être plus nombreuses dans les terres noyées et marécageuses du nouveau continent, que dans les contrées plus sèches de l’ancien. On verra par la description particulière de ces espèces, qu’il y en a deux bien plus petites que les autres, et que celle-ci est au contraire plus grande qu’aucune de nos espèces européennes ; le bec de ce grand râle est aussi plus long, même à proportion que celui des autres râles ; son plumage est gris, un peu roussâtre sur le devant du corps, et mêlé de noirâtre ou de brun sur le dos et les ailes ; le ventre est rayé de bandelettes transversales blanches et noires, comme dans la plupart des autres râles. On trouve à la Guyane deux espèces ou du moins deux variétés de ces râles à long bec, qui diffèrent beaucoup par la grosseur, les uns étant de la taille

* Voyez les planches enluminées, n.º 849.
|<      <      Page 163      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.