Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE,AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-troisième.
•• Les Goélans et les Mouettes.
|<      <      Page 392      >      >|
Aller à la page
Les Goélans et les Mouettesa.
Ces deux noms, tantôt réunis et tantôt séparés, ont moins servi jusqu’à ce jour à distinguer qu’à confondre les espèces comprises dans l’une des plus nombreuses familles des oiseaux d’eau. Plusieurs Naturalistes ont nommés goélands, ce que d’autres ont appelé mouettes, et quelques-uns ont indifféremment appliqué ces deux noms comme synonymes à ces mêmes oiseaux ; cependant il doit subsister entre toute expression nominale quelques traces de leur origine ou quelques indices de leurs différences, et il me semble que les noms goélands et mouettes ont en latin leurs correspondans larus et gavia, dont le premier doit se traduire par goéland, et le second par

a En Grec,  et 
 (Voyez le Discours) ; dans 
Eustathe, , et ailleurs 
, nom qui paroît formé par 
onomatopée, ou imitation du cri de l’oiseau : Lycophron appelle des 
vieillards , blancs ou 
grisonans, comme le plumage du goéland. Quant à la conjecture de Belon 
(Observ. pag. 52), qui dérive le nom de laros de celui d’un petit poisson qui 
se pèche dans le golfe de Salonique, et dont le goéland est avide, elle 
paroît peu fondée, et le poisson aura plutôt reçu son nom de celui de 
l’oiseau dont il est la proie. En Latin, larus et gavia ; sur nos côtes de la 
méditerranée, gabian ; sur celles de l’océan, mauves ; en Allemand, mew, 
mewe (miauleurs, meuwen, miauler) ; en Groënlandois, akpa (selon Égede), 
naviat (dans Anderson). 
|<      <      Page 392      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.