Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE,AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-troisième.
•• Le Pierre-garin ou la grande Hirondelle de mer de nos côtes. Première espèce.
|<      <      Page 331      >      >|
Aller à la page
allons en donner les preuves, en faisant la description de leurs différentes espèces, et nous commencerons 
par celles qui fréquentent nos côtes.

*Le Pierre-garin ou la grande Hirondelle de mer de nos côtes.l Première espèce.
Nous plaçons ici, comme première espèce, la plus grande des hirondelles de mer qui se voient sur nos côtes ;

* Voyez les planches enluminées, n.º 987.
l C’est proprement 
cette espèce dont le nom en Suédois est taerna ; en Hollandois, icsterre ; en 
Suisse, schirring ; en Polonois, jaskolka-morska ou kulig-morski ; en Islandois, 
therne, krüa ; en Lappon, zhierrek ; en Groënlandois, emerkotulak, suivant 
Muller.
Sterna. Gesner, Avi. pag. 586. — Aldrovande, Avi. tom. III, pag. 78. 
— Jonston, Avi. pag. 94. — Larus-minor, sterna vel stirna. Gesner, Icon. 
avi. pag. 96. — Sterna Turneri, speurer baltneri. Willug. Klein. — Hirundo 
marina. Willughby, Ornithol. pag. 268. — Sibbald. Scot. illustr. part. II, 
lib. III, pag. 21. — Ray, Synops. pag. 131, n.º a, 1 ; et 191, n.º 7, sous 
le nom de hirundo marina major, patines de Oviedo. — Hirundo marina, sterna 
Turneri. Rzaczynski, Auctuar. hist. nat. Polon. pag. 385. — Larus albicans. 
Marsigl. Danub. tom. V, pag. 88. — Klein, Avi. pag. 138, n.º 10. — Larus. 
Moehring, Avi. Gen. 74. — Sterna caudâ forcipatâ, rectricibus duabus extimis 
albo nigroque dimidiatis ; hirundo. Linnæus, Syst. nat. ed. X, Gen. 70, Sp. 2. 
— Sterna rectricibus extimis maximis dimidiato albis nigrisque. Idem, Fauna 
Suecica, n.º 127. — Sterna hirundo, caudâ forficatâ ; rectricibus duabus 
extimis albo nigroque dimidiatis. Muller, Zoolog. Dan. n.º 170. — Goiland ou 
larus minor melanocephalos. Feuillée, Observations physiques, édit. 1725, page 
410. — La grande alouette de mer. Albin, tome II, page 57, avec une figure mal 
coloriée, planche 88. — L’hirondelle de mer. Salerne, Ornithol. pag. 392. 
— Sterna supernè cinereo-alba, infernè nivea ; capite superiore nigro ; 
remigibus septem primoribus interiùs versùs scapum cinereo-nigricantibus ; 
rectricibus cinereo-albis… Sterna major. La grande hirondelle de mer. Brisson, 
Ornithol. tome VI, page 203.
 
|<      <      Page 331      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.