Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE,AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-troisième.
•• Le Labbe à longue queue.
|<      <      Page 445      >      >|
Aller à la page
qu’il n’en a vu que sort peu dans les parages de Spitzberg. Les vents orageux du mois de novembre 1779, 
poussèrent deux de ces oiseaux sur les côtes de Picardie ; ils nous ont été envoyés par les soins de M. 
Baillon, et c’est d’après ces individus que nous avons fait la description précédente.

*Le Labbe à longue queuee.
Le prolongement des deux plumes du milieu de la queue en deux brins détachés et divergens, caractérise l’espèce de cet oiseau, qui est au reste de la même taille que le labbe précédent ; il a sur la tête une calotte noire ; son cou est blanc, et tout le reste du plumage est gris ; quelquefois les deux longues plumes de la queue sont

* Voyez les planches enluminées, n.º 762, sous la dénomination de Stercoraire 
à longue queue de Sibérie.
e Sterna rectricibus maximis nigris ; 
Suecis, swartlasse ; Angermannis, labben. Linnæus, Fauna Suecica, n.º 129. — 
Larus rectricibus duabus intermediis longissimis. Larus parasiticus. Idem, Syst. 
nat. ed. X, Gen. 69, Sp. 9. — Strundt-jager. Ray, Synops. avi. pag. 127, n.º 
2. — Plautus stercorarius ; stront-jager : schyt-valk. Klein, Avi. pag. 148, 
n.º 10. — Avis Norvagica kyuffwa vel tjufva. Mus. Danic. 1, S. 11, n.º 20. 
— Truen, seu fur. Bart. Act. 1, pag. 91. — Arctick bird. Edwards, tom. III, 
pag. et pl. 148. — Stercorarius supernè saturatè cinereus, infernè albus ; 
capite superiùs nigricante ; collo candido ; imo ventre dilutè cinereo ; 
rectricibus cinereo-nigricantibus, binis intermediis longissimis..… 
Stercorarius longicaudus. Brisson, Ornithol. tome VI, page 155.
 
|<      <      Page 445      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.