Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE,AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-troisième.
•• Le Grèbe Duc-laart. Septième espèce. Le Grèbe de la Louisiane. Huitième espèce.
|<      <      Page 240      >      >|
Aller à la page
Le Grèbe Duc-laart.h Septième espèce.
Nous conserverons à ce grèbe le nom que lui donnent les habitans de l’île Saint-Thomas, où il a été observé et décrit par le P. Feuillée. Ce qui le distingue le plus, est une tache noire qui se trouve au milieu du beau blanc du plastron, et la couleur des ailes qui est d’un roux-pâle ; sa grosseur, dit le P. Feuillée, est celle d’une jeune poule ; il observe aussi que la pointe du bec est légèrement courbée, caractère qui se marque également dans l’espèce suivante.
*Le Grèbe de la Louisiane. Huitième espèce.
Outre le caractère de la pointe du bec légèrement courbée, ce grèbe diffère de la plupart des autres, en

h Espèce de plongeon ou mergus major leucophæus. Feuillée, Journal 
d’observations, page 391 (édit. 1725). — Colymbus supernè obscurè fuscus, 
infernè albus, maculis griseis variegatus ; macula utrimque rostrum inter et 
oculum candidâ ; maculâ in medio pectore nigrâ ; remigibus pallidè 
rusis…… Colymbus insulæ Sancti-Thomæ. Brisson, Ornithol. tome VI, page 
58.
* Voyez les planches enluminées, n.º 943.
 
|<      <      Page 240      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.