Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE,AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-troisième.
•• Le Grèbe à joues grises ou le Jougris. Neuvième espèce.
|<      <      Page 241      >      >|
Aller à la page
ce que son plastron n’est pas pleinement blanc, mais fort chargé aux flancs de brun et de noirâtre, avec 
le devant du cou de cette dernière teinte ; il est aussi moins grand que le grèbe commun.

*Le Grèbe à joues grises ou le Jougris. Neuvième espèce.
Pour dénommer particulièrement des espèces qui sont en grand nombre, et dont les différences sont souvent peu sensibles, il faut quelquefois se contenter de petits caractères, qu’autrement on ne penseroit pas à relever ; telle est la nécessité qui a fait donner à ce grèbe le nom de jougris, parce qu’en effet il a les joues et la mentonnière grises ; le devant de son cou est roux, et son manteau d’un brun-noir : il est à peu-près de la grandeur du grèbe cornu.

* Voyez les planches enluminées, n.º 931.
|<      <      Page 241      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.