Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE,AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-troisième.
•• Le Courlis tacheté. Cinquième espèce. Le Courlis à tête nue. Sixième espèce.
|<      <      Page 32      >      >|
Aller à la page
Le Courlis tacheté.u Cinquième espèce.
Ce Courlis qui se trouve aussi à l’île de Luçon, auroit, comme le précédent, beaucoup de rapport avec notre grand courlis, s’il n’étoit pas d’un tiers plus petit ; il en diffère encore en ce qu’il a le sommet de la tête noir, et les couleurs différemment distribuées ; elles sont jetées sur le dos ; par mouchetures au bord des plumes et sur le ventre, par ondes ou hachures transversales.
*Le Courlis à tête nue. Sixième espèce.
L’espèce de ce Courlis est nouvelle et très-singulière, sa tête entière est nue, et le sommet en est relevé par une sorte de bourlet, couché et roulé en arrière de cinq lignes d’épaisseur, et récouvert d’une peau très-rouge, très-mince, et sous laquelle on sent immédiatement la protubérance osseuse qui forme le bourlet ; le bec est du même rouge que ce couronnement de la tête ; le haut du cou et le devant de la gorge sont aussi dénués de plumes, et la peau est sans doute vermeille

u Sonnerat, Voyage à la nouvelle Guinée, page 85.
* Voyez les 
planches enluminées, n.º 867.
 
|<      <      Page 32      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.