Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE,AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-troisième.
•• Le Courlis brun. Quatrième espèce.
|<      <      Page 31      >      >|
Aller à la page
est noirâtre ainsi que les pieds et la partie nue de la jambe. Gesner n’a décrit qu’un oiseau jeune qui 
n’avoit encore ni sa taille, ni ses couleurs ; ce courlis commun en Italie, se trouve aussi en 
Allemagneq, et le courlis du Danube de Marsiglir, cité par M. Brissons, 
n’est, selon toute apparence, qu’une variété dans cette espèce.

Le Courlis brun.t Quatrième espèce.
M. Sonnerat a trouvé ce Courlis aux Philippines dans l’île de Luçon ; il est de la taille du grand courlis d’Europe ; tout son plumage est d’un brun-roux ; ses yeux sont entourés d’une peau verdâtre ; l’iris est d’un rouge de feu ; son bec est verdâtre, et ses pieds sont d’un rouge de laque.

q Il y porte, suivant Gesner, les noms de weltscher-vogel, sichler, 
sagiser.
r Marsigl. Danub. tom. V, pag. 40, pl. 18.
s 
Numenius splendidè castaneus, pectore viridi ; rectricibus splendidè 
castancis… Numenius castaneus. Brisson, Ornithol. tome V, page 
329.
t Sonnerat. Voyage à la nouvelle Guinée, page 85.
 
|<      <      Page 31      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.