Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE,AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-troisième.
•• La Glout.
|<      <      Page 181      >      >|
Aller à la page
et niche dans les halliers qui les bordent ; il ajoute que la célérité avec laquelle il court, lui a fait 
quelquefois donner le nom de trochilus ; et ailleurs (auct. pag. 380), il le décrit dans les mêmes termes 
que Gesner ; « le fond de tout son plumage, dit-il, est roux ; les petites plumes de l’aile sont d’un 
rouge de brique ; la tête, le tour des yeux et le ventre sont blancs ; les grandes pennes de l’aile sont 
noires ; des taches de cette même couleur parsement le cou, le dos, les ailes et la queue ; les pieds et la 
base du bec sont jaunâtres. »

La Gloutg.
Cet oiseau est une poule d’eau suivant Gesner, il dit qu’elle fait entendre une voix aiguë et haute comme le son d’un fifre ; elle est brune, avec un peu de blanc à la pointe des ailes ; elle a du blanc autour des yeux, au cou, à la poitrine et au ventre ; les pieds sont verdâtres et le bec est noir.

g Gallinulæ aquaticæ secundum genus, quod glutte nominant quasi 
glottidem. Gesner, Avi. pag. 505, avec une mauvaise figure, répétée, pag. 
105, sous le nom de glottis. Aldrovande, Avi. tom. III, pag. 452. — Jonston, 
pag. 110. — Porphyrio supernè fuscus, infernè albus ; calvitio in fronte 
viridi flavicante ; genis candidis ; rectricibus fuscis.… Porphyrio fuscus. 
Brisson, Ornithol. tome V, page 531. 
|<      <      Page 181      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.