Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE,AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-troisième.
•• L’Anhinga.
|<      <      Page 448      >      >|
Aller à la page
*L’Anhingaa.
Si la régularité des formes, l’accord des proportions et les rapports de l’ensemble de toutes les parties donnent aux animaux ce qui fait à nos yeux la grâce et la beauté ; si leur rang près de nous n’est marqué que par ces caractères ; si nous ne les distinguons qu’autant qu’ils nous plaisent, la Nature ignore ces distinctions, et il suffit pour qu’ils lui soient chers qu’elle leur ait donné l’existence et la faculté de se multiplier ; elle nourrit également au désert l’élégante gazelle et le difforme chameau, le joli chevrotain et la gigantesque giraffe ; elle lance à la fois dans les airs l’aigle superbe et le hideux

* Voyez les planches enluminées, n.º 959, l’Anhinga de Cayenne ; et n.º 
960, l’Anhinga noir de Cayenne.
a C’est le nom Brasilien 
taupinambou de cet oiseau ; les Francois de la Guyane l’appellent plongeon, et 
les naturels du pays carara. — Anhinga Brasiliensibus tupinambis. Marcgrave, 
Hist. Brasil. pag. 218. — Jonston, Avi. pag. 149. — Willughby, Ornithol. 
pag. 250 : ces deux auteurs ont copié la figure de Marcgrave, qui, sans être 
exacte, est pourtant très-reconnoissable. — Ray, Synops. avi. pag. 124, n.º 
7. — Plancus Brasiliensis, anhinga vocatus. Klein, Avi. pag. 145, n.º 8. — 
Ptinx. Moehring, Avi. Gen. 63. — Mergus longi-rostrus, cervice longiori. Idem, 
Ornithol. clas. 1, Gen. 3, Sp. 6. — L’anhinga. Salerne, Ornithol. pag. 375. 
— Anhinga supernè nigricans, maculis albidis varia, inferne albo-argentea, 
capite et collo superiore griseo-rufescentibus ; gutture et collo inferiore 
griseis ; uropygio rectricibusque splendidè nigris.… Anhinga. Brisson, 
Ornithol. tome VI, page 476.
 
|<      <      Page 448      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.