Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROY. Tome Second.
•• RÉCAPITULATION.
|<      <      Page 420      >      >|
Aller à la page
RÉCAPITULATION.
Tous les animaux se nourrissent de végétaux ou d’autres animaux, qui se nourrissent eux-mêmes de végétaux ; il y a donc dans la Nature une matière commune aux uns et aux autres, qui sert à la nutrition et au développement de tout ce qui vit ou végète ; cette matière ne peut opérer la nutrition et le développement qu’en s’assimilant à chaque partie du corps de l’animal ou du végétal, et en pénétrant intimement la forme de ces parties, que j’ai appellée le moule intérieur. Lorsque cette matière nutritive est plus abondante qu’il ne faut pour nourrir et développer le corps animal ou végétal, elle est renvoyée de toutes les parties du corps dans un ou dans plusieurs réservoirs sous la forme d’une liqueur ; cette liqueur contient toutes les molécules analogues au corps de l’animal, et par conséquent tout ce qui est nécessaire à la reproduction d’un petit être entièrement semblable au premier. Ordinairement cette matière nutritive ne devient sur-abondante, dans le plus grand nombre des espèces d’animaux, que quand le corps a pris la plus grande partie de son accroissement, et c’est par cette raison que les animaux ne sont en état d’engendrer que dans ce temps. Lorsque cette matière nutritive et productive, qui est universellement répandue, a passé par le moule intérieur de l’animal ou du végétal, et qu’elle trouve une matrice convenable, elle produit un animal ou un végétal de
|<      <      Page 420      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.