Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• V. La Vardiolen.
|<      <      Page 105      >      >|
Aller à la page
V. La Vardiolen.
Seba lui a donné le nom d’oiseau de Paradis, comme il le donne à presque tous les oiseaux étrangers à longue queue ; et à ce titre la vardiole le méritoit bien, puisque sa queue est plus de deux fois aussi longue que tout le reste de son corps mesuré depuis la pointe du bec jusqu’à l’extrémité opposée ; mais il faut avouer que cette queue n’est point faite comme dans l’oiseau de Paradis, ses plus grandes pennes étant garnies de barbes dans toute leur longueur, sans parler de plusieurs autres différences. Le blanc est la couleur dominante de cet oiseau : il ne faut excepter que la tête et le cou qui sont noirs avec des reflets de pourpre très-vifs, les pieds qui sont d’un rouge-clair, les ailes dont les grandes pennes ont des barbes noires, et les deux pennes du milieu de la queue qui excèdent de beaucoup toutes les autres, et qui ont du noir le long de la côte, depuis leur base jusqu’à la moitié de leur longueur. Les yeux de la vardiole sont vifs et entourés de blanc ; la base du bec supérieur est garnie de petites plumes noires piliformes, qui reviennent en avant et couvrent les narines ; ses ailes sont courtes, et ne dépassent point l’origine de la queue ; dans tout cela elle se rapproche de la pie, mais elle en diffère par la brièveté de ses pieds qu’elle a une

n C’est la Pie de l’isle Papoe de M. Brisson, tome II, page 45. 
On l’appelle dans le pays Waygehoe et Wardioe, d’où j’ai fait Vardiole. 
|<      <      Page 105      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.