Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• Oiseaux étrangers qui ont rapport au Rollier. I. Le Rollier d’Abyssinie.
|<      <      Page 143      >      >|
Aller à la page
Oiseaux étrangers qui ont rapport au Rollier. I. Le Rollier d’Abyssinie*.
Cette espèce ressemble beaucoup, par le plumage, à notre rollier d’Europe ; seulement les couleurs en sont plus vives et plus brillantes, ce qui peut s’attribuer à l’influence d’un climat plus sec et plus chaud. D’un autre côté, il se rapproche du rollier d’Angola par la longueur des deux pennes latérales de la queue, lesquelles dépassent toutes les autres de cinq pouces ; en sorte que la place de cet oiseau semble marquée entre le rollier d’Europe et celui d’Angola. La pointe du bec supérieur est très-crochue. C’est une espèce tout-à-fait nouvelle.
Variété du Rollier d’Abyssinie.
On doit regarder le rollier du Sénégal, représenté dans les planches enluminées n.º 326a, comme une variété de celui d’Abyssinie. La principale différence que

* Voyez les Planches enluminées, n.º 626.
a Ce rollier 
du Sénégal est exactement le même que le rollier des Indes à queue 
d’hirondelle de M. Edwards (planche 327) ; nouvelle preuve de l’incertitude 
des traditions sur le pays natal des oiseaux. M. Edwards n’a compté que dix 
pennes à la queue de ce rollier, qui lui a paru parfaite.
 
|<      <      Page 143      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.