Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• Oiseaux étrangers qui ont rapport au Geai. I. Le Geai de la Chine à bec rouge.
|<      <      Page 115      >      >|
Aller à la page
Oiseaux étrangers qui ont rapport au Geai. I. Le Geai de la Chine à bec rouge*.
Cette espèce nouvelle vient de paroître en France pour la première fois ; son bec rouge fait d’autant plus d’effet que toute la partie antérieure de la tête, du cou, et même de la poitrine, est d’un beau noir velouté ; le derrière de la tête et du cou est d’un gris tendre, qui se mêle par petites taches sur le sommet de la tête avec le noir de la partie antérieure : le dessus du corps est brun, et le dessous blanchâtre ; mais pour se former une idée juste de ces couleurs, il faut supposer une teinte de violet répandue sur toutes, excepté sur le noir, mais plus foncée sur les ailes, un peu moins sur le dos et encore moins sous le ventre. La queue est étagée, les ailes ne passent pas le tiers de sa longueur, et chacune de ses pennes est marquée de trois couleurs ; savoir, de violet-clair à l’origine, de noir à la partie moyenne, et de blanc à l’extrémité, mais le violet tient plus d’espace que le noir, et celui-ci plus que le blanc. Les pieds sont rouges comme le bec, les ongles

* Voyez les Planches enluminées, n.º 622.
|<      <      Page 115      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.