Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• Oiseaux étrangers, qui ont rapport aux Corneilles. I. La Corneille du Sénégal. II. La Corneille de la Jamaïque.
|<      <      Page 67      >      >|
Aller à la page
Oiseaux étrangers, qui ont rapport aux Corneilles. I. La Corneille du Sénégal*.
A juger de cet oiseau par sa forme et par ses couleurs, qui est tout ce que nous en connoissons, on peut dire que l’espèce de la corneille mantelée est celle avec qui il a plus de rapports extérieurs, ou plutôt que ce seroit une véritable corneille mantelée, si son scapulaire blanc n’étoit pas raccourci par-devant et beaucoup plus parderrière. On aperçoit aussi quelques différences dans la longueur des ailes, la forme du bec et la couleur des pieds. C’est une espèce nouvelle et peu connue.
II. La Corneille de la Jamaïquea.
Cette corneille étrangère paroît modelée à peu-près

* Voyez les Planches enluminées, n.º 327.
a C’est la 
Corneille de la Jamaïque de M. Brisson, tome II, page 22. Les Anglois de la 
Jamaïque l’appellent aussi Chatering or Gabbeling Crow (Corneille 
babillarde), et Cacao Walke, sans doute parce qu’elle se tient ordinairement 
sur les Cacaotiers. Voyez Sloane, Natural History of Jamaïca, tome II, page 
298.
 
|<      <      Page 67      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.