Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• Les Rolliers.
|<      <      Page 128      >      >|
Aller à la page
Les Rolliers.
Si l’on prend le rollier d’Europe pour type du genre, et que l’on choisisse pour son caractère distinctif, non pas une ou deux qualités superficielles, isolées, mais l’ensemble de ses qualités connues, dont peut-être aucune en particulier ne lui est absolument propre, mais dont la somme et la combinaison le caractérisent, on trouvera qu’il y a un changement considérable à faire au dénombrement des espèces dont M. Brisson a composé ce genre, soit en écartant celles qui n’ont point assez de rapports avec notre rollier, soit en rappelant à la même espèce les individus qui ont bien quelques différences, mais moindres cependant que celles que l’on observe souvent entre le mâle et la femelle d’une même espèce, ou entre l’oiseau jeune et le même oiseau plus âgé, et encore entre l’individu habitant un pays chaud et le même individu transporté dans un pays froid, et enfin entre un individu sortant de la mue et le même individu ayant réparé ses pertes et refait des plumes nouvelles plus brillantes qu’auparavant. D’après ces vues qui me paroissent fondées, je me crois en droit de réduire d’abord à une seule et même espèce le rollier d’Europe (planches enluminées, n.º 486) et le shaga-rag de Barbarie, dont parle le Docteur Shaw. 2.º Je réduis de même à une seule espèce le rollier
|<      <      Page 128      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.