Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• Le petit Troupiale noir.
|<      <      Page 221      >      >|
Aller à la page
Le petit Troupiale noir.
J’ai vu un autre troupiale noir venant d’Amérique, mais beaucoup plus petit, plus petit même que le mauvis ; il n’avoit que six à sept pouces de longueur, et sa queue qui étoit quarrée, n’avoit que deux pouces six lignes : elle débordoit les ailes d’un pouce. Le plumage étoit tout noir sans exception, mais ce noir étoit plus lustré et rendoit des reflets bleuâtres sur la tête et les parties environnantes. On dit que cet oiseau s’apprivoise aisément et qu’il s’accoutume à vivre familièrement dans la maison. L’oiseau représenté, n.º 606, fig. 1, de nos planches enluminées, est vraisemblablement la femelle de ce petit troupiale, car il est par-tout de couleur noire ou noirâtre, excepté sur la tête et le cou qui sont d’une teinte plus claire ou si l’on veut plus foible, comme cela a lieu dans toutes les femelles d’oiseau. On retrouve encore dans le plumage de celle-ci les reflets bleus qu’on a remarqués dans le plumage du mâle ; mais au lieu d’être sur les plumes de la tête, comme dans le mâle, ils se trouvent sur celles de la queue et des ailes. Aucun Naturaliste, que je sache, n’a fait mention de cette espèce.
|<      <      Page 221      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.