Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• Le Xochitol et le Costotol.
|<      <      Page 210      >      >|
Aller à la page
Le Xochitol et le Costotol.
M. Brisson fait sa dixième espèce ou son troupiale de la nouvelle Espagnea du xochitol de Fernandez, chapitre CXXII, que celui-ci dit n’être autre chose que le costotol adulte. Or il fait mention de deux costotols, l’un au chapitre XXVIII, l’autre au chapitre CXLIII, et tous deux se ressemblent assez ; mais s’ils différoient à un certain point, il faudroit nécessairement appliquer ce que dit ici Fernandez au costotol du chapitre XXVIII, puisque c’est au chapitre CXXII, qu’il en parle comme d’un oiseau dont il a déjà été question, et que l’autre costotol, est comme nous l’avons dit, du chapitre CXLIII. Maintenant si l’on compare la description du xochitol du chapitre CXXII à celle du costotol du chapitre XXVIII, on y trouvera des contradictions qui ne seront pas faciles à concilier : en effet, comment le costotol qui étant déjà assez formé pour avoir son chant, n’est alors que de la grosseur d’un serin de Canarie, peut-il parvenir dans la suite à celle de l’étourneau ? comment cet oiseau, qui étant encore jeune, ou si l’on veut n’étant encore que costotol, a le ramage agréable du chardonneret, peut-il étant devenu xochitol, n’avoir plus que le cri rebutant de la pie ? sans parler de la grande et trop grande différence qui se trouve entre les plumages ; car le costotol

a Ornithologie, tome II, page 95.
|<      <      Page 210      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.