Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• Le Rollier d’Europe.
|<      <      Page 135      >      >|
Aller à la page
*Le Rollier d’Europea.
Les noms de geai de Strasbourg, de pie de mer ou des bouleaux, de perroquet d’Allemagne, sous lesquels cet oiseau est connu en différens pays, lui ont été appliqués sans beaucoup d’examen, et par une analogie purement populaire, c’est-à-dire, très-superficielle : il ne faut qu’un coup d’œil sur l’oiseau, ou même sur une bonne figure coloriée, pour s’assurer que ce n’est point un perroquet, quoiqu’il ait du vert et du bleu dans son plumage ; et en y regardant d’un peu plus près, on jugera tout aussi sûrement qu’il n’est ni une pie ni un geai, quoiqu’il jase sans cesse comme ces oiseauxb.

* Voyez les Planches enluminées, n.º 486.
a Gesner avoit 
ouï dire que son nom allemand Roller exprimoit son cri ; Schwenckfeld dit la 
même chose de celui de Rache ; il faut que l’un ou l’autre se trempe, et 
j’incline à croire que c’est Gesner, parce que le mot rache, adopté par 
Schwenckfeld, a plus d’analogie avec la plupart des noms donnés au Rollier en 
différens pays, et auxquels on ne peut guère assigner de racine commune que le 
cri de l’oiseau. En Allemand, Galgen-Regel, Halk-Regel, Gals-Kregel, Racher ; 
en Polonois, Kraska ; en Suédois, Spansk-Kraoka, etc. en Barbarie, Schaga-Rag. 
On lui donne aussi en Allemand les noms de Heiden Elsler, Kugel Elsler, 
Mandel-Krae, Deutscher Papagey ; et enfin celui de Roller, qui a été adopté 
par les Anglois ; en Latin, ceux de Mercolsus, Garrulus, Galgulus, Cornix 
cærulea, Corvus dorso sanguineo, Pica marina, Coracias, etc.
b 
Aldrovand. Ornitholog. tome I, page 790.
 
|<      <      Page 135      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.