Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• Le Manucode noir de la nouvelle Guinée, dit le Superbe.
|<      <      Page 169      >      >|
Aller à la page
*Le Manucode noir de la nouvelle Guinée, dit le Superbe.
Le noir est en effet la principale couleur qui règne sur le plumage de cet oiseau ; mais c’est un noir riche et velouté, relevé sous le cou et en plusieurs autres endroits par des reflets d’un violet foncé. On voit briller sur la tête, la poitrine et la face postérieure du cou les nuances variables qui composent ce qu’on appelle un beau vert changeant ; tout le reste est noir, sans en excepter le bec. Je mets cet oiseau à la suite des oiseaux de Paradis, quoiqu’il n’ait point de filets à la queue ; mais on peut supposer que la mue ou d’autres accidens ont fait tomber ces filets : d’ailleurs il se rapproche de ces sortes d’oiseaux, non-seulement par sa forme totale et celle de son bec, mais encore par l’identité de climat, par la richesse de ses couleurs, et par une certaine surabondance, ou si l’on veut, par un certain luxe de plumes qui est, comme on sait, propre aux oiseaux de Paradis. Ce luxe de plumes se marque dans celui-ci, en premier lieu, par deux petits bouquets de plumes noires qui recouvrent les deux narines, en second lieu, par deux autres paquets de plumes de même couleur, mais beaucoup plus longues et dirigées en sens contraire. Ces plumes prennent

* Voyez les Planches enluminées, n.º 632.
|<      <      Page 169      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.