Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• Le Japacani.
|<      <      Page 208      >      >|
Aller à la page
Le Japacania.
Je sais que M. Sloane a cru que son petit gobe-mouche jaune et brunb, étoit le même que le japacani de Marcgrave ; cependant indépendamment des différences de plumage, le japacani est huit fois plus gros, masse pour masse, toutes ses dimensions étant doubles de celles de l’oiseau de M. Sloane ; car celui-ci n’a que quatre pouces de longueur et sept pouces de vol, tandis que selon Marcgrave le japacani est de la grosseur du bemtère, et le bemtère de celle de l’étourneauc ; or l’étourneau a plus de huit pouces de longueur et plus de quatorze pouces de vol. Il est difficile de rapporter à la même espèce deux oiseaux, et sur-tout deux oiseaux sauvages de tailles si différentes. Le japacani a le bec noir, long, pointu, un peu courbé, la tête noirâtre, l’iris couleur d’or, la partie postérieure du cou, le dos, les ailes et le croupion variés de noir et de brun clair ; la queue noirâtre par-dessus, marquée de blanc par-dessous ; la poitrine, le ventre, les jambes

a C’est le nom Brasilien de cet oiseau. Marcgrave, Hist. Brasil. 
page 212 ; je n’y change rien parce qu’il peut être prononcé par un gosier 
Européen. M. Klein lui a donné le nom de Rossignol jaune et brun. Ordo avium, 
page 75, n.º XIII. En Allemand, Gell-braun-Grasmuke.
b Natural 
History of Jamaïca, page 309, n.º XLIII.
c Hist. Brasiliæ, page 
216.
 
|<      <      Page 208      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.