Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• Le Freux ou la Frayonne.
|<      <      Page 55      >      >|
Aller à la page
*Le Freux ou la Frayonnea.
Le freux est d’une grosseur moyenne, entre le corbeau et la corbine, et il a la voix plus grave que les autres corneilles : son caractère le plus frappant et le plus distinctif, c’est une peau nue, blanche, farineuse et quelquefois galeuse qui environne la base de son bec, à la place des plumes noires et dirigées en avant, qui dans les autres espèces de corneilles s’étendent jusque sur l’ouverture des narines : il a aussi le bec moins gros, moins fort et comme râpé. Ces disparités si superficielles en apparence, en supposent de plus réelles et de plus considérables. Le freux n’a le bec ainsi râpé, et sa base dégarnie de plumes, que parce que vivant principalement de grains, de petites racines et de vers, il a coutume d’enfoncer son bec fort avant dans la terre pour chercher la nourriture qui lui convientb, ce qui ne peut manquer à la longue de rendre le bec raboteux, et de détruire les germes

* Voyez les Planches enluminées, n.º 484.
a C’est la 
Corneille moissonneuse de M. Brisson, tome II, page 16. On l’appelle Frayonne 

dans les environs de Paris : en Grec, ; ; en Latin, Frugilega, Cornix 
frugivora ; Gracculus, suivant Belon : en Allemand, Roeck, peut-être à cause 
de son bec inégal et raboteux ; en Anglois, Rook ; en Suédois, Roka ; en 
Polonois, Gawron ; en Hollandois, Koore-kraey ; en vieux François Graye (venant 
de Krae) ; Grolle, selon Belon.
b Voyez Belon, Nature des Oiseaux, 
page 282.
 
|<      <      Page 55      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.