Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-huitième.
•• II. Le Choucas chauve. III. Le Choucas de la nouvelle Guinée.
|<      <      Page 80      >      >|
Aller à la page
II. *Le Choucas chauve.
Ce singulier Choucas qui se trouve dans l’isle de Cayenne, est celui qui peut, comme je l’ai dit, faire pendant avec notre corneille chauve qui est le freux : il a en effet la partie antérieure de la tête nue comme le freux, et la gorge peu garnie de plumes. Il se rapproche des choucas en général par ses longues ailes, par la forme des pieds, par son port, par sa grosseur, par ses larges narines à peu-près rondes : mais il en diffère en ce que ses narines ne sont point recouvertes de plumes, et qu’elles se trouvent placées dans un enfoncement assez profond creusé de chaque côté du bec ; en ce que son bec est plus large à la base et qu’il est échancré sur ses bords. A l’égard de ses mœurs, je n’en peux rien dire, cet oiseau étant du grand nombre de ceux qui attendent le coup d’œil de l’Observateur. On ne le trouve pas même nommé dans aucune Ornithologie.
III. *Le Choucas de la nouvelle Guinée.
La place naturelle de cet oiseau est entre nos choucas de France et celui que j’ai nommé colnud. Il a le port

* Voyez les Planches enluminées, n.º 521.
* Ibidem, n.º 
629.
 
|<      <      Page 80      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.