Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• VIII. Le Cocotzin.
|<      <      Page 559      >      >|
Aller à la page
pourroit-il pas qu’il y eût erreur sur le climat dans M. Edwards ? ces oiseaux se ressemblent trop entre 
eux, et ne sont pas assez différens de la tourte, pour qu’on puisse se persuader qu’ils sont de climats 
si éloignés ; car nous sommes assurés que celui dont nous donnons la représentation, a été envoyé de la 
Jamaïque au cabinet du Roi.

VIII. Le Cocotzin.
L’oiseau d’Amérique indiqué par Fernandezr, sous le nom de Cocotzin, que nous lui conserverons, parce qu’il est d’une espèce différente de tous les autres ; et comme il est aussi plus petit qu’aucune des tourterelles, plusieurs Naturalistes l’ont désigné par ce caractère en l’appelant petite tourterelles ; d’autres l’ont appelé ortolant, parce que n’étant guère plus

r Cocotzin. Hist. nat. nov. Hisp. pag. 24, cap. XLIV. — Cocotti. 
Idem, ibidem, pag. 23, cap. XLII. — Cocotzin aliud genus. Idem, ibidem, pag. 
24, cap. XLIV. Nota. Ces trois oiseaux ne nous paroissent être que de légères 
variétés dans la même espèce.
s Turtur minimus, alis maculosis. 
Ray, Syn. Avi. pag. 184, n.º 25. — Turtur minimus, guttatus. Sloane, Jamaïc. 
pag. 305. — Columba subfusca minima, etc. Browne, Nat. hist. of Jamaïc. pag. 
469. — Petite tourterelle tachetée. Catesby, tome I, page 26, avec une figure 
coloriée de la femelle, planche XXVI.
t Ortolan de la Martinique. Du 
Tertre, Hist. des Antilles, tome II, page 254. — Les oiseaux à qui nos 
Insulaires donnent le nom d’ortolan, ne sont que des tourterelles beaucoup 
plus petites que celles d’Europe..… Leur plumage est d’un gris-cendré, le 
dessous de la gorge tire un peu sur le roux ; elles vont toujours par couple, et 
on en trouve beaucoup dans les bois. Ces oiseaux aiment à voir le monde, se 
promenant dans les chemins sans s’effaroucher, et quand on les prend jeunes, 
ils deviennent très-privés ; ce sont des pelotons d’une graisse qui a un 
goût excellent. Nouveau voyage aux îles de l’Amérique, tome II, page 237.
 
|<      <      Page 559      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.