Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• VI. Le Colenicui.
|<      <      Page 487      >      >|
Aller à la page
dit que le coyolcos ressemble à notre caille par son chant, son vol, etc.a ; tandis que Fernandez 
assure positivement qu’il ressemble aux cailles, ainsi appelées par le vulgaire, c’est-à-dire aux 
colins, et que c’est en effet une espèce de perdrixb.

VI. Le Colenicui.
Frisch donne (planche CXIII), la figure d’un oiseau qu’il appelle petite poule de bois d’Amérique, et qui ressemble, selon lui, aux gélinottes par le bec et les pieds, et par sa forme totale ; quoique cependant elle n’ait ni les pieds garnis de plumes, ni les doigts bordés de dentelures, ni les yeux ornés de sourcils rouges, ainsi qu’il paroît par sa figure. M. Brisson qui regarde cet oiseau comme le même que le Colenicuiltic de Fernandez.a, l’a rangé parmi les cailles sous le nom de caille de la Louisiane, et en a donné la figureb ; mais en comparant les figures ou les descriptions de M. Brisson, de Frisch et de Fernandez, j’y trouve de trop grandes différences pour convenir qu’elles puissent se rapporter toutes au même oiseau : car sans m’arrêter

a Voyez Brisson, Ornithologie, tome I, page 256.
b 
Perdicis Hispanicæ… species est… Historia animalium novæ Hispaniæ, Pag. 
19, cap. XXIV.
a Fernandez, Hist. Avium novæ Hispaniæ, cap. XXV, 
pag. 19.
b Brisson, Ornithologie, tome I, page 258 ; et planche 
XXIII.
 
|<      <      Page 487      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.