Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• V. Le Crown-vogel
|<      <      Page 542      >      >|
Aller à la page
ailes variées de bleu, de rouge, de pourpre, de jaune et de vert. Selon M. Edwards qui a donné depuis Albin 
une très-bonne description et une excellente figure de cet oiseaui, il ne paroissoit que de la 
grosseur d’un pigeon ordinaire.… Les plumes sur le cou sont longues et pointues comme celles d’un coq de 
basse-cour, elles ont de très-beaux reflets de couleurs variées de bleu, de rouge, d’or et de couleur de 
cuivre ; le dos et le dessus des ailes sont verts avec des reflets d’or et cuivre… J’ai, ajoute M. 
Edwards, trouvé dans Albin des figures qu’il appelle le coq et la poule de cette espèce ; je les ai 
examinées ensuite chez le Chevalier Sloane, et je n’ai pu y trouver aucune différence de laquelle on 
pouvoit conclure que ces oiseaux étoient le mâle et la femelle… Albin l’appelle pigeon Ninkcombar ; le 
vrai nom de l’île, d’où cet oiseau a été apporté, est Nicobar… il y a plusieurs petites îles qui 
portent ce nom et qui sont situées au nord de Sumatra.

V. Le Crown-vogel
k, sous celui de faisan-couronné des Indes*.

i Edwards, Glanures, pag. 271 et suiv. pl. CCCXXXIX.
k 
Brisson, Ornith. tome I, page 278, pl. VI, fig. 1.
* Voyez les planches 
enluminées, n.º 118.
 
|<      <      Page 542      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.