Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• Oiseaux étrangers qui paroissent avoir rapport avec le Paon et avec le Faisan. I. Le Chinquis.
|<      <      Page 365      >      >|
Aller à la page
Oiseaux étrangers qui paroissent avoir rapport avec le Paon et avec le Faisan. Je range sous ce titre indécis quelques Oiseaux étrangers, trop peu connus pour qu’on puisse leur assigner une place plus fixe.
I. Le Chinquis.
Dans l’incertitude où je suis, si cet oiseau est un véritable paon ou non, je lui donne, ou plutôt je lui conserve le nom de Chinquis, formé de son nom Chinois chin-tchien-khi, c’est la dixième espèce du genre des faisans de M. Brissona ; il se trouve au Tibet, d’où cet Auteur a pris occasion de le nommer paon du Tibet : sa grosseur est celle de la peintade ; il a l’iris des yeux jaune, le bec cendré, les pieds gris, le fond du plumage cendré, varié de lignes noires et de points blancs ; mais ce qui en fait l’ornement principal et distinctif, ce sont de belles et grandes taches rondes d’un bleu éclatant, changeant en violet et en or, répandues une à une sur les plumes du dos et les

a Voyez Brisson, Ornithologie, tome I, page 294.
|<      <      Page 365      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.