Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• Oiseaux étrangers qui ont rapport aux Perdrix. I. La Perdrix rouge de Barbarie
|<      <      Page 445      >      >|
Aller à la page
apparens, ses éperons plus longs et plus pointus, et sa queue plus épanouie que ne l’ont ordinairement les 
perdrix : le défaut d’observations nous met hors d’état de juger si elle en diffère aussi par ses 
mœurs ou par ses habitudes.

Oiseaux étrangers qui ont rapport aux Perdrix. I. La Perdrix rouge de Barbarie
La Perdrix rouge de Barbarie, donnée par M. Edwards planche LXX, nous paroît être une espèce différente de notre perdrix rouge d’Europe, elle est plus petite que notre perdrix grise ; elle a le bec, le tour des yeux et les pieds rouges comme la bartavelle ; mais elle a sur le haut des ailes, des plumes d’un beau bleu bordé de rouge-brun ; et autour du cou une espèce de collier formé par des taches blanches, répandues sur un fond brun, ce qui, joint à sa petitesse, distingue cette espèce des deux races de perdrix rouges qui sont connues en Europe.
|<      <      Page 445      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.